KOLLECTIVMODE | Kulture Klub Karrément Kollectif

La Musique & L’Art
Encore & Toujours Au Centre de Toute Chose…

Tout ce que nous avons pris pour douce habitude de célébrer en ces pages Web, ces dernières années, ou bien longtemps auparavant, de coucher sur papier – le plaisir pris en réunion, l’envie, le partage, la convivialité, la créativité, la curiosité, la découverte, l’accès à d’autres cultures (peuples et histoires), la célébration de toute forme d’art ; sans oublier CE lien inusable, tangible, quoique indéfinissable, qui nous a toutes et tous un jour attirés puis fait plonger au sein de ce vecteur à rêves, à rébellion, indépendance, rapprochement et amour, ce réacteur à orgasmes divers, accomplissement de soi, voyages et évolution personnelle, qu’est la MUSIQUE ! – vient de vaciller sur ses bases au sortir de la tuerie basse du front du Bataclan (et autres lieux Parisiens endeuillés d’horreur).

Pour un très court instant, juste ; celui de rendre hommage aux disparus, à ces frères de passion commune couchés d’aveugle par des minus, des petites mains désormais étrangères à toute célébration de (source de ) vie et création : cette piétaille obtuse, cette chair à explosifs évidée de tout libre arbitre, que l’on envoie à la mort, que l’on fait monter au créneau sous couvert de religion pour accomplir de vils desseins économiques et géopolitiques axés uniquement sur la domination de « l’autre par l’autre » ; la (toujours) temporaire (et vaine) et antique suprématie d’un « clan » sur l’autre – puis de l’autre sur le précédent, jusqu’à l’apparition d’un autre (tout nouveau, tout beau, ou laid) et puis d’un autre, d’un autre encore, d’un… autre. Toujours, et à jamais. C’est de ceci que nous sommes faits. Le plus dur restant de l’accepter ou de surtout, surtout, se résigner.

Dès le lendemain soir, samedi 14 novembre, nous avons repris notre appareil-photos et notre carnet de pèlerin Rock à notes, pour nous poser au pied d’une scène proche d’Avignon (Elliott Murphy & NAS) – comme tant d’autres, et d’autres encore à venir, ou…  depuis ! – quelle autre réponse apporter à ce déni total de vie, que de la vivre…

Il est plus facile de détruire, que de créer ! Ces gens – que je ne nommerai pas ici pour les dénier d’identité, humanité – et tous leur piteux prédécesseurs, au fil des millénaires, siècles précédents et décennies (issus de toutes religions, obédiences, ethnies, sectes et partis) existent, agissent dans le seul but de nous le rappeler au quotidien et nous conchier de frustration.

À nous de les renvoyer au plus profond des noirceurs dont ils sont issus, en restant au plus proche de ce que nous sommes, vibrons et célébrons : l’agenda des shows, expositions et manifestations culturelles, regorge en permanence de possibilités, d’une offre de qualité, variée, quasi exponentielle ; s’en priver, serait… abdiquer !

Autrefois, j’ai su comment marcher sur l’eau…

IMG_0482

Time Fades Away…

Il y a une année de cela, jour pour jour, l’artiste natif d’Akron (Ohio) Joseph Arthur exposait certaines de ses œuvres à Marseille, à l’initiative de notre Kollectiv’ !

http://kollectivmode.com/category/expo/

Une série de peintures originales, dessins et lithographies, accompagnée toute la journée durant de la chaleureuse présence du plasticien-songwriter, avec, olive noire sur la coke, un showcase acoustique de près d’une heure offert (en compagnie de son bassiste Rene Lopez) aux très nombreux fans et amateurs de peinture présents à cette unique occasion.

JA-Pirlouiiiit-44

« Lorsque il a commencé, il y a quinze années de cela, j’ai été frappé par la force et la qualité viscérale des peintures de Joe. Elles semblaient connecter entre-elles, l’Expressionisme et l’Art Brut, Basquiat et le mouvement du Graffiti. Je me revois l’encourager à prendre la peinture très au sérieux, et ça a été un très grand plaisir, que de suivre son évolution. Joe est quelqu’un d’inhabituel, un artiste intéressant et talentueux. En matière de musique et d’art». (Peter Gabriel).

Un franc succès qui nous pousse dès aujourd’hui à remettre « ça » le 7 décembre prochain en un lieu différent et atypique, armés d’une série d’œuvres sur toiles ou papier déjà exposées lors de cette précédente occasion et d’un « assortiment » de quelques autres, inédites, elles…

3-œuvres-JA

V° flyer 7 decembre-01

Un événement, certes privé de la présence de l’artiste (actuellement en Tournée US) mais qui bénéficiera néanmoins de la présence musicale, d’ores et déjà « signée », assurée, d’un Musicien Français de haute volée à la veille de la sortie nationale de son abouti prochain album…

Venez par bus entier assister à cet événement hors-normes et prometteur, avec, pour unique mot d’ordre, la certitude de combler quelques heures durant l’ensemble de vos sens en compagnie des trublions passionnés de Kollectiv’Mode !

Un remède anti-stress garanti à l’orée des habituelles et (en)cycliques fêtes de fin d’année…

« Je trouve la vision de l’Art qu’avait Andy Warhol, parfaite, pour moi : créer, produire de l’Art, et, pendant que les gens se demandent s’ils aiment ou pas, créer encore… » (Joseph Arthur).

Kollectiv’mode

Kollectiv’mode est une association artistique atypique, fondée par des artistes pluridisciplinaires qui unissent leurs forces et savoir faire autour du processus de création puis de sa matérialisation (expositions, édition, montage d’évènements, production d’œuvres originales).