KOLLECTIVMODE | Kulture Klub Karrément Kollectif

Après le Déluge…

 

ElliottByLof-01

It Takes A Worried Man !

Ce samedi 14 novembre 2015, deux heures durant, Elliott Murphy (accompagné des « mythiques » Normandy All Stars) aura su éloigner, pour un temps, de nos têtes empesées, le fantôme noir et aveugle de l’odieux massacre Parisien de la veille.

« Baisse ta vitre / Tes pleurs ont tout embué / Baisse ta vitre / Ce n’est pas aussi désespéré que tu sembles le croire / Tu es bien trop jeune pour avoir assisté à cela / Désormais, ta vision des choses est trop mâture et bien trop claire / Tu sais, je suis familier de cette noirceur que tu viens juste de découvrir… » (Elliott Murphy/Caught Short In The Long Run/Just A Story From America).

Moins de 24H après cette sordide soirée – une de plus, au niveau de l’histoire tragique et ensanglantée de notre immuable et antique autoproclamée « humanité » ! – ils auront su faire, d’un coin de scène un rien paumé du Vaucluse (Le Thor) une clairière ensoleillée et fraîche,  ruisselante de plaisir, verdeur, innocence et passion.

ElliottByChristine-02

Une performance à saluer, complète et variée, vu ce contexte très laid ; une balade musicale balayant les genres et années (depuis 1973 la lointaine, jusqu’au très récent Aquashow Deconstructed) sachant, aux moments opportuns, laisser nos jambes se lâcher d’envie (Hangin’Out, Sweet Honky Tonk, Green River, And… General Robert E. Lee !), nos cœurs se serrer (On Elvis Presley’s Birthday), nos sens se glacer au souvenir de la fuite du fratricide originel Caïn (Blissed Out In The Land of NOD) ; nos larmes couler au son du très beau et très de circonstance Ground Zero (chanté à la fois en Français & Anglais, grâce au soutien émérite de son guitariste et « vieux » compère de route Olivier Durand), puis nos âmes lestées de doutes et interrogations s’élever enfin pour communier de vie (How’s The Family) pour mieux… retomber ?

Il est toujours plus facile de détruire, que de créer, ou bien, se… reconstruire ?

« Je me tiens assis-là / Anticipant les bonnes choses que nous sommes capables de faire ensemble / Essayant juste de ne pas penser à toi / Ne T’en vas pas… » (Elliott Murphy/Don’t Go Away/Aquashow).

Merci encore pour ce (très beau) moment, cette profonde respiration…

Lien vers Ground Zero (Elliott Murphy & NAS live) : https://www.youtube.com/watch?v=ZyKpIBw0lYA

NB : La direction de l’Auditorium Jean Moulin s’étant opposée à ce que nous prenions des photos, avant, pendant & après le spectacle, nous aurons pu illustrer l’article grâce à la gentillesse d’une spectatrice (merci Christine !) qui aura pu « shooter » tout du long à l’aide de son mobile (elle), à l’instar d’une petite centaine d’autres (Smartphones bardés de pixels et nombreux Iphones) de trois photographes et du photographe attitré du lieu, dans lequel il exposait par ailleurs ses clichés en marge du concert du soir…

No tags

<<

>>

Kollectiv’mode

Kollectiv’mode est une association artistique atypique, fondée par des artistes pluridisciplinaires qui unissent leurs forces et savoir faire autour du processus de création puis de sa matérialisation (expositions, édition, montage d’évènements, production d’œuvres originales).